dimanche, juillet 16, 2006

Anecdotes sucrées et salées

I. Connaissez-vous Philippe Cura ?


Philippe est un copain à moi, je l'ai rencontré à l'ACF et nous avons sympathisé lors de parties privées. Il est également André, le chauffeur dans Caméra Café sur M6, celui qui fait peur et qui disons le franchement, "pète la gueule à qui l'emmerde". Je rassure ceux qui sont un peu trop bête pour comprendre que c'est naturellement un tout autre homme dans la vie, quelqu'un d'adorable et un très bon joueur de poker.


Je me souviens d'un jour, à marquer d'une pierre blanche, comme étant celui de mon coup de poker le plus cinématographique : Je suis assis mono-cavé sur la 30€ à l'ACF et au bout d’une heure je passe difficilement à 100€ quand, d'un coup, je sens une main sur mon épaule. Je me retourne et je vois Philippe me regarder avec un air d'outre-tombe, je me dis "Que se passe t-il ? Qu'a-t-il ? Quand il me dit avec une grosse voix, une voix de Zeus : MAINTENANT, FAIT TAPIS MAINTENANT SANS VOIR TES CARTES ET TU SERAS UN HOMME !!!

Tous les joueurs de la table ont évidemment assistés à la scène, et c'est avec la peur au ventre et l'envie de vomir que j'ai fait tapis blind en début de position. A ce moment, j'entend Philippe exploser de rire et je comprend que je suis dans une belle merde. Pourvu que tout le monde fold !!! Mais non, j'ai 2 calleurs et le flop arrive : Kd 2d 6d, je n'ai toujours pas vu mes cartes et j'entend le premier calleur faire tapis et le second suivre. Ils retournent leurs cartes, l'un a KK ce qui lui fait brelan et l'autre a Qd Jd (donc flush) et je comprend bien sûr que je viens de perdre bêtement 100€. Le turn et la river ne changent rien et Qd Jd prend l'exterieur avant que je ne regarde mes cartes. Je retourne la première, Td (l'espoir commence à venir), si la deuxième est Ad, je gagne... Toute une troupe s'agglutine autour de la table, je regarde discrètement ma seconde carte et je fais mine d'être malheureux en jetant face ouverte au milieu du pot cet As de carreau improbable. Je remporte 300€ et m'en vais boire avec Philippe un Coca Light bien mérité.


Merci Philippe. Quelle vista !!! Je te veux à mes cotées pour toute mes prochaines parties.

II. Les newbies, les rookies....


J'ai commencé le poker quand j'avais 12 ans (ça fera donc 17 ans le 27 septembre, jour de mon 29ème anniversaire: notez bien cette date pour me faire un petit cadeau) et j’ai commencé à aller en cercle à 18 ans. A mes débuts, j'étais timide et je jouais super-tight. Les temps ont bien changés….
Souvenez vous, mes chers amis, de cette époque où vous étiez nouveaux puis quand vous êtes devenus des habitués comment vous détectiez les nouveaux. A cette époque, les nouveaux n'étaient pas des pigeons. On les reconnaissait par leurs tenues irréprochables, leurs silences, leurs timidités, leurs stress à la table, ils avaient souvent avec eux le ‘Slansky’ et ils ne jouaient qu'une main tous les deux tours (FRC ?? qui à dit FRC ??), en général AK ou une grosse paire, à leurs moindre relances les habitués se couchaient tous à moins d'être max… Cette époque est belle et bien finie, morte et enterrée.

Aujourd'hui, un nouveau se reconnaît à d’autre critères : il a une très grande gueule, il joue toutes ses mains et croit absolument qu'il faut crier haut et fort ALL IN pour prendre un coup. Il regarde ses cartes comme si il y avait une caméra au bord de la table et commente toutes les actions pokeriennes en anglais du style : J'ai foldé au cut-off car je croyait que le coup était rigged quand under-the-gun il a busté out all-in de tous ses chips. LOL Alors moi, je dis merde à la télé et à Canal + d'avoir pourrie nos vieilles parties techniques d'époque. Mais surtout, je dis merci à la télé et à Canal + de nous avoir fait venir tous ces oiseaux que je kiffe déplumer tous les jours dans tous les cercles parisiens sans aucune souffrances.
Attention : Si vous êtes en méforme, mieux vaux vite vous lever car ces oiseaux se transforment vite en vautours et viennent vomir sur vos AK leurs K6 fatigués qui trouvent leurs 6 à la river vous laissant couac couac couac...

III. Une partie chez Giorgio, une partie sans cerveau....

Je suis encore en tilt…Je vais d'ailleurs m'allumer une cigarette pour me calmer car quand j'y repense j'ai envie de casser mon ordi. C'était le 13 juillet au soir, la soirée avait bien commencée quand je passais de ma cave initiale à 10€ à 5 caves devant moi avec du jeu et des all-in bien placés. Une petite soif me fit me lever et m'avaler un grand verre de jus de fruit dans la cuisine sans me rendre compte que c'était du rhum-orange. Moi qui ne boit jamais d'alcool, j'aurais du comprendre que c'était là mon premier bad-beat.
De retour à la table je recevais les As et faisais naturellement ‘tapis’ car le coup avait déjà été relancé deux fois. Quelle surprise d’avoir quatres calleurs mais surtout quelle surprise de voir un 9T me battre en faisant une quinte à la dernière. Je décidais d'oublier ce coup, car j'avais moi même déjà fait quelques horreurs en début de partie.
Je reçois a ce moment la un petit A6s et je décide de relancer, le joueur à ma gauche, un supporter du PSG (bastossweb de son petit surnom) fait tapis, il a un peu moins d'une cave et je décide de le caller car je sens que mon As suffit. Superbe lecture de ma part… il me retourne 46. Je suis serein mais ce bonheur est de courte durée car la première carte du flop est un 4 qui me fait vite comprendre ma douleur. A ce moment, moi qui suit un grand supporter du PSG, je me dis même que je comprend pourquoi ils ont cette réputation de merde, ce sont vraiment des gacheurs de bonheur !!! Sans rancune Bastos... je t'aurais !!!

La fête continue, je me recave encore et encore car un sosie d'Elie Chouraquie bat mon AK avec son K4 trouvant son 4 a la dernière, il avait callé mon all-in sur le flop contenant un K… Une vrai partie de déglingos, avec un Carlitoux pourri de chatte qui attaque avec K2 et m'oblige a caller all-in avec mes JJ : bien sûr il ne trouve pas un K mais 3 K pour lui donner un carré. A ce moment j'entend la table dire " bien joué Carlitoux !" et décide de vomir encore quelques caves à faire tapis 4 ou 5 fois de suite avec des poubelles car j'ai envie de faire l'horreur, j'ai la HAINE. Mais celle ci ne vient pas….

Mon seul bonheur en cette fin de partie est de voir le Giorgio, un joueur qui est amusant, sympathique et pas trop mauvais jusqu'à ce qu'il tilte, se prendre un coup de l'espace, je dirai même tout droit venu de Krypton. Notre super Giorgio attaque le coup violemment mais il est callé, le flop arrive QQ4. Il fait ‘tapis’ et se retrouve callé par le supporter du PSG qui montre un 94 de coeur plein de kryptonite contre le AQ de super Giorgio. Vous devinez la suite…cœur runner-runner et vlam Giorgio perd les 10 caves qu'il avait devant lui et qu'il avait mis 5 heures a monter en jouant comme une serrure.
Je me décide à partir, dépité, avec la nausée. En descendant, je croise mon ami le poulet, à qui je ne peux même pas parler, ni mettre en garde et je rentre chez moi pour claquer quelques dollars sur Pokerstars. Cette soirée m'a coûté 15 caves et un peu moins de 100$. Vive le 14 juillet !!! .

Mon ami, et co-auteur de ce blog, dioscure, était présent et je suis impatient de lire sa version des faits. A bientôt, pour de nouvelles aventures

8 Comments:

At 23:13, Blogger legiorgio said...

C'est presque ça, mais après avoir bu 1/2 litre cul sec de jus d'orange aromatisé au rhum on va te pardonner les petites erreurs.

Comme quoi Yoann ne connait rien à l'alcool, il ne c'est rendu compte de ce qu'il avait bu que 5 minutes plus tard quand moi même je goutais à ce délicieux nectar.

 
At 01:47, Anonymous Anonyme said...

Elie Chouraki, on ne me l'avait jamais faite celle-là ! :)

À plus,
Néal Zheimer

 
At 12:24, Anonymous Anonyme said...

Super compte-rendu de la soirée, Yoann…(Encore désolé pour le rhum, aiiie)
En ce qui me concerne, j’ai beaucoup apprécié l’ambiance. Je trouvais le blog sympathique ! En ayant rencontré les auteurs, je comprend mieux pourquoi ;)
T’étais clairement en déveine, ce soir la, Yoann mais j’ai pu apprécier ton niveau de jeu ainsi que celui de Dioscure (je me suis fait tout petit, Mode ultra-serrure).
J’espère continuer à progresser pour envisager de refaire des parties avec vous.
Changez rien en tout cas.

Mordred

 
At 17:04, Anonymous Anonyme said...

Yohann, prendre du rhum-orange pour du jus de fruit, on me l'avait encore jamais faite celle la ;)

t'as oublié de preciser une chose: tu joues pareil avec ou sans rhum .....mouahahaahaha

 
At 20:05, Anonymous Anonyme said...

le poulet

 
At 20:06, Anonymous Anonyme said...

j y etais et franchment c etait une table de barges je me serai cru face à 5 types bourrées à poil au fond du jardin avec une carte collée sur le front

Dams alias le poulet

 
At 12:09, Blogger blob said...

ca donne envie, plein de joueur qui kiffent les cartes, se relancent comme des ouf pour exploser en fin de coup....

vous savez quoi, ca me manque...

A+
conyfair

 
At 02:48, Anonymous Anonyme said...

lol c'est quand la prochaine boucherie chez Gioggio ??



Bastosweb

 

Enregistrer un commentaire

<< Home