mardi, novembre 28, 2006

Un week-end comme un autre


J’avais rendez-vous à la gare de Lyon à 14h avec Dams et Christophe, bien sûr je me suis levé à la bourre à midi avec mon sac non prêt et un train à 12h47…Bref, j’ai pris le suivant et j’ai couru pour ne pas rater le TGV et les 3h de Stud non-stop contre mes deux compagnons…Une fois arrivé, j’étais le seul perdant, le week-end commençait bien…
Benjo, le reporter international de la Team 770 nous attendait déjà et une bise sur la fesse droite plus tard MatMat nous prenais en 206…Welcome to Chambéry, pour la réunion annuelle du COPUG (Contests Of Poker Unfoldable Gamblers). Cette année pas 20cm de neige comme l’an dernier mais ça n’empêchera pas nos ôtes Savoyards de se réchauffer à coup de vodka caramel.

Une fois le gymnase rangé et les soixante joueurs assis on se croirait dans une annexe du Rio un jour de WSOP, les cadavres de bières en plus…les hurlements de Zin en plus…la chanson « Mets ta cagoule » en boucle en plus…Pour le tournoi, pas de surprises, je me retrouve à la table des grands malades, tous all-in preflop in the dark au premier coup, et…heu…au deuxième…ainsi de suite pendant 1h30…on a tous finis avec un minimum de 15 caves devant nous et un leader à 50…quelle rigolade….c’te table de oufs, on a pas vraiment joués au poker mais au moins on ne s’est pas ennuyés...
Quand je change de table, je retrouve Aurelien le "type de Winamax" (en fait, franchement je préfère l’appeler Guignol, c’est plus représentatif) et des extraterrestres…p’tain, pas un gars qui sait jouer, y font tous n’importe quoi, callent avec rien tirage rien et touchent leurs As sur la river…pfff…Et la je vois un coup de poker…non, sans déconner, un truc que l’on ne voit même pas au WPT sur C+, un coup construit à la perfection par Aurelien. Relance à 4BB preflop, relance half the pot au flop, check on the turn, bet the pot on the river sur la scary card, un moment rare, le temps comme suspendu, une maîtrise impressionnante…Le type est fort, très fort….il me shootera même plus tard avec une garbage en voulant me chasser quand j’ai pocket 7rouges sur 8-9-10 de cœur avec son weak 9 et mon double tirage qui ne rentre pas…
Retour au Stud donc, contre le faux jumeaux de Guignol, Djolol qui vient de se réveiller (il était en sit-out durant le tournoi…il dormait !!!) et les autres loosers (LaBurne (normal), Dams (super normal), Perrac (mega normal), lasticot (en mode c’est pas normal de perdre avec les As)…On a Stud-é, Courchevel-é et Kid-é jusqu’à 7h du matin, les yeux tout collés…et le tournoi n’était pas fini…
J’ai bien essayé de dormir, dans mon duvet sarcophage avec la lumière du plafond dans la gueule, les cris stridents de Chris qui dormant rêvait de gagner un truc live après trois années vierges ou les applaudissement des joueurs de la finale (franchement, les gars n'étaient plus que 4 mais ils applaudissaient pendant 5mn à chaque sortant….trop de télé tue le poker). A 9h quand Benjo fut sacré chattard de la nuit, je me levais pour prendre le poulet en head-up deep stack…A cette occasion, j’ai expérimenté nombre de recettes culinaires sur la volaille fraîche, poulet braisé, basquaise, aux amandes, au gingembre, en escalope pannée, au curry Vindaloo…Bref, je l’ai traumatisé…Quand Matmat est arrivé vers 11h cela faisait 23h que j’étais éveillé dont 17 à jouer au poker, complètement lobotomisé….Alors ? On a continué quatre heures de plus avant d’aller faire un foot…
Bon, le foot, je ne le sentait pas trop…J’étais un mort vivant donc je suis resté sur le banc (enfin, la pelouse sur le bord…) et franchement d’autres auraient dû faire pareil, il étaient presque ridicules (lasticot a du avoir le ballon deux fois en tout et c’est surtout parce qu’il le prenait pour jouer les touches et Damien après un début tonitruant avec un but à la clef a cherché son poumon perdu durant cette action décisive le reste de la partie)…Moi, avec Benjo on était tranquilles sur le bords du terrain à les chambrer en mode supporter.
Suite a ce match perdu par les Marseillais (Ah !! Perrac va se taire pendant six mois, c’est bon ça !!!), je suis partis prendre l’unique douche du week-end chez Rom avec lasticot. Ces parents nous ont accueillis (sympa le père qui nous reçois en slip kangourou) comme des fils et je les remercie encore pour cet instant de paix dans un séjour de deglingos furieux.
Donc il est 18h et le deuxième tournoi commence, je tombe à une table facile et familiale : lasticot, Dams, Zin, Simon…et monte rapidement des jetons…à la pause pizza de 20h (Happy Birthday Jouve) je change de table et me retrouve entre MatMat et Brice, c’est plus violent, le poker comme j’aime, de vrais adversaires, ça fighte…Zin débarque à la table et tout part en vrille, Brice lui fait une livraison énorme sur un semi bluff et en confiance il part en mode raise in the dark chattant tous les coups, mais alors tous les coups…il a shooté presque 50% des joueurs du tournois a lui tout seul quand on décide de partir en boite, à l’Opéra.
L’Opéra est une boite de province, un truc inimaginable pour un Francilien. Un lieu de lâchage total, la Cadillac du Night Club, le no limit dancefloor. 30 gars tous bourrés sur la piste, un Taz (arrivé avec un jour de retard…normal il est très lent) sur l’estrade, Mat en mode je montre mon derrière, lasticot en mode Taï Chi Master (une vidéo sera bientôt disponible sur Youtube, il parait que depuis tout le monde danse comme lui en Savoie, en faisant des Kamehameha….un révolution artistique est en marche), Mini-burne en mode chasseur de prépubères….Comment résumer la soirée ? La phrase de Vincent le cousin de Mat, dit tout : « Mon éducation ne m’avait pas préparé à ça »
Le retour en taxi (alcool oblige) est aussi épique, j’ai rarement vu un chauffeur garder son calme face à des dégénérés comme nous, Mini-zin a trafiqué son compteur (on a payé moins chers que d’autres), Brice a gueulé pendant tout le trajet qu’on prenait la mauvaise route, Zin faisait semblant de vomir à l’arrière…et j’ai payé en pièces de 20cents….
Bref, j’ai poussé le duvet de Guignol et me suis assoupis, à peine les yeux fermés Dams me réveillait pour me dire qu’il était l’heure, je remplissais ma boite de jetons, pliais mon duvet et hurlais à plein poumons un "Au revoir Chambéry" à la porte alors que tout le monde dormait encore…
La suite ?? 3h de Stud avec mes acolytes dans le train du retour…un week-end comme un autre…à Chambéry

8 Comments:

At 20:10, Anonymous lasticot said...

t'es trop fort pat:))

un WE de fou furieux plein de rebondissements mais pas vraiment en vaine aux cartes:2 paires d'aces jouées, allin preflop et deux fois perdu, that's poker...
en tout cas j'étais venu pour m'amuser et là je n'ai pas été décu!!
A l'année prochaine avec le disocure (pat) , le poulet (dams) et peut être yo (le banni).

A+

Chris alias lasticot

 
At 20:47, Anonymous Anonyme said...

Yo c est MatMat... Vraiment sympa ton compte rendu Pat.. il y aura toutes les photos sur mon site: www.pokersavoie.com

Un fait remarquable non souligné dans ton récit: personne n'a vomi.. meme pas mini Zin ;)

Mat en mode vivement le prochain

 
At 21:37, Anonymous rod109 said...

encore une fois je me suis bien marré à lire tes récits de joueur pathologique :)

 
At 05:43, Anonymous Anonyme said...

ca fais rever un week end poker comme celui ci , je suis jaloux je veux etre inviter pour le prochain !!!!!!!!!!!!!!! t etais ou yo ??????????????? me dis pas que t as loupe ce we de oufffffffffffffffff!!!!!!!!!!

 
At 11:52, Anonymous Anonyme said...

plié de rire, comme d'hab...

 
At 14:35, Anonymous Anonyme said...

salut tout le monde

ca c'est de la soirée pok and fun

et entre nous, j'ai adoré le coup de l'addition au taximan en pièces de 20 cents, il a du apprécié :)

lars

 
At 20:53, Anonymous Anonyme said...

salut c est Dams. Il est mercredi et je recupere enfin. plus que 6 mois avant la meme recette à marseille.
ca va etre court.

Le poulet
PS : vous pourrez apprecier la volaille en personne à l acf (dedicaces possibles) pour le tournoi CP de dimanche
rrrou-rrrrouuu

 
At 23:33, Anonymous Anonyme said...

ouais salut c est zin !!
ptit résumé sympa pat, comme le week end.. putain j ai bien de dormir a "l'opératch les bras" pour tondre les fishs le lendemain à 12h (enfin 13h30 pour moi) pour la fin du tournoi

spécial dédicasse a lolo jouve que je raisais in the dark a chaque fois qu il etait au SB ou BB (t as pas aimé ca pat)

zin en mode 1 titre a remettre a marseille

 

Enregistrer un commentaire

<< Home