mardi, mai 15, 2007

Action Man

Le matin, le téléphone de la chambre sonne mais Chris à trop la flemme pour décrocher alors une fois qu'on est tous réveillés il sort enfin de son plumar…Et annonce : P’tain il est déjà la !!… 8h du mat et Action Man débarque de Calgary….Nous, on a peine dormi…

Il entre, déballe ses affaires et beugle « Bon, c’est quoi le programme ? » Dams sort la tête de son oreiller, se jette sur ses sandales et entonne un refrain que je ne connaissais pas jusqu’alors mais que je vais entendre pendant 10 jours « Ca fait plus 4h que je n’ai pas mangé, j’ai faim !!! » Je fait une bise au neo-canadien, ex-moscovite d’origine italienne qu’on a connu en France avant qu’il ne parte au Maroc (lol) en tirant les rideaux et….Un soleil de foooolie cancérise la torpeur ombragée de la chambre.
La piscine est encore déserte, David nous raconte sa nuit agité, on chambre lasticot et son vomit ‘Welcome to USA’, je pars au jacuzzi puis rejoins les apprentis gambler autour de la piscine soudainement peuplée. Mon guide de touriste sur les genoux, un verre de jus frais à la main, lunettes noires et un beau bob « No Fear » sur le crâne…J’ai plus l’air à Djerba qu’à Vegas mais bon, fô récupérer du voyage.

On se lance dans le shoping center du Caesar (longue rue couverte avec de bonnes affaires qui n’en sont pas) alors que le poulet râle….il a faim le bougre, ça fait plus de 7h qu’il n’a pas mangé….on atterrit au buffet du Caesar, assez moyen pour le prix et pour finir on fait la course pour aller aux toilettes victimes d’une demi-tourista vegassienne.
Remis de nos émotions, on se lance à la recherche d’une p’tite poker room pour un tournoi mais en bons bourricots on s’arrête au Texas Holdem Bonus et c’est parti la cagoule….Heureusement, le rendez-vous donné à 17h pour le tournoi du Paris nous fait quitter ce jeu de malades (plus légers).

Premier constat, c’est pro comme organisation. Second constat, y’a pas grand monde : 5 tables de 9 pour un vendredi. Troisième constat, il va falloir gagner car le rake est de 15$ sur les 65. Mais bon, je perds rapidement la moitié de mon stack avec une garbage (une habitude qu’il faut que je perde !!) puis double-up et re-double-up.
La table est serré, j’ai Damien à ma droite et David en face, donc pas de vagues quand il se lancent et sinon je call tout preflop si il n’y a pas de relance….je suis rapidement chip-leader et David me talonne grâce a un jeu très agressif et très serré…le poulet se maintient…Puis David a un rush énorme, et fait shoot sur shoot, il m’impressionne pour son premier tournoi, c’est vraiment lui le plus grand de tous les héros. La suite est assez classique, on se retrouve en finale et seul lasticot manque à l’appel. Une joueuse a un tapis indécent et j’essaie de l’éviter, surtout quand je vois les mains qu’elle joue (call all-in avec Q-10, reraise avec A7s, etc….)…le poulet saute à la bulle (normal) et on est plus que 5.
La, je tombe sur le meilleur croupier de LasVegas, le dénommé Josh. Ce type mériterait un blog à lui seul, il nous a donné envie de jouer au Paris rien que pour être à sa table, il anime (ou réanime), commente avec humour et politesse (on est au Paris mais pas à Paris, cqdf), deale bien, bref…certains devrait faire un stage la bas.
Plus que 5 donc, la fille est pleine de « chatte » (désolé pour l’expression mais shooter un type avec Q5 sur un flop A-10-3 quand le type est allin avec AK…c’est de la chattttt, rien d’autre…). Je n’ai plus qu’un tapis moyen et surtout David me fait des misères. Action Man est a son premier tournoi et donc ne maîtrise pas certains paramètres comme la position, le jeu short handed, le jeu en collusion pour sortir un gars à tapis ou le simple « laisse ton pote voler si tu n’a rien ». Quand je relance UTG avec AK il me calle juste derrière moi avec A-10 et au flop 10-10-J bien sur…Quand je relance au bouton avec 99 il me call de small blind avec K5 et touche son K…bref il me rabote mes jetons alors que toute la table me respecte….il fini par me sortir….puis par sortir juste après 3eme…

Pendant ce temps, lasticot était entrain de se faire défoncer en cashgame (Pat’, j’te jure, p’tain je perds tout mes coin flip : 88 contre AJ, AQ contre AK, JJ contre QQ…en plus je suis toujours devant…..lol: un jour il faudra qu'on lui explique ce qu'est un coin-flip) et le poulet se transformait en combo KFC face à une table de FRC (bref aucune chance de gagner pour lui). Je m’assied un peu a sa table lui montre qu’il faut jouer à la johny (reraise avec garbage si on pense que le gars à high card sur le board) pour monter les jetons face à ces weak tight (désole francois, lol).

Pendant ce temps, que fait notre héros, Action Man ? Il joue au Texas Holdem Bonus et déchire la banque, bonus sur bonus, rasage du croupier !!! Il nous a payé le restau chic du Paris puis le poulet est aller se coucher tandis que nous autres on a fini au Drais, la boite de fooolie du Bills (à 5h du mat, les gens faisait la queue pour y entrer !!)…J’étais en mode Mojito all night (avec un lasticot en mode Always Wiskey Cola) donc….me souviens plus très bien…black-out…


La suite : Downtown stories




3 Comments:

At 12:24, Anonymous FRC said...

Nickel les photos!
N'abusez pas du Texas Holdem Bonus, il paraît que c'est rigged.

FRC

 
At 00:39, Anonymous lasticot said...

pat je t'expliquerais la prochaine fois la définition du coin flip et le plaisir de boire un whisky coke lol

chris alias lasticot

 
At 20:53, Anonymous Anonyme said...

je vais t apprendre à vomir en avion moi.

das shnizel

 

Enregistrer un commentaire

<< Home