jeudi, février 07, 2008

Guess who's back ?

Entre deux bâillements, mes doigts se baladent sur le clavier pour mettre à jour ce journal en ligne de mes élucubrations dantesques après plus de deux mois de silence. Vous avez échappé au traditionnel bilan, aux vœux, mains sur le cœur et larme à l’œil, à tout cet épanchement de sentimentalisme guimauve, de résolution que l’on oubliera après un bad-run quand la seule chose qui sauvera votre bankroll sera de toucher le badbeat jackpot deux fois de suite en étant monocavé sur la 50.

En parlant de bankroll, je débute l’année à zéro, ayant totalement dépensé les gains 2007 pour changer ma voiture Estonienne, je compte donc sur mes généreux donateurs habituels du Gaillon pour lancer l’année, pour l’instant mon style est laid back. Comme tout broké qui se respecte, j’ai commencé par deux tournois sur mon lieu de villégiature avec deux fois le même résultat : out avant la finale sur des coups douteux.Un exemple ? Tournoi à 150 freezout, je dispose d’un tapis convenable de BB, un joueur en middle double la blind, tout le monde folde jusqu'à moi, j’ai 8-2 offsuit. Je me prépare a coucher gentiment quand je me souviens que le raiseur a fait deux fois cette attaque avec des mains moyennes en checkant ensuite le flop en cas de scary card, alors je call son bet pourri en prévoyant de miser a hauteur du pot quelque soit le flop pour lui passer l’envie de faire des raises de tapette sur mes blinds. Flop 9-8-2…bah, j’ai chatté mon flop, je décide de lui faire une Giorgio (autrement dit : je ferme les yeux et je fais all-in) et là, le type se gratte tout ce qui dépasse, passe la main dans ses cheveux (histoire de favoriser la migration de ses morpions) et annonce call en montrant J-Q….heu, tu joue ton tournoi sur une ventrale ?....et logiquement (sic) il touche sa ventrale au turn grâce a un 10 qui me transforme en créature à la Spielberg (Pa.T veux renter maison…) ou Tim Burtonienne (Dioscure Hollow, la légende du gambleur sans tête)
Bref, un bon mois de cagoulé en perspective et je ne vous parle pas de mon carré contre carré de perdu en omaha, c’est un coup digne d’un film de série Z sur l’enfance moribonde et rubiconde du conte Draculito dans sa Roumanie natale, bloody story…

Outre mes excusions nocturnes à Mexico, Prague ou HongKong la soirée la plus sympa fut le home game annuel chez le Poulet avec Djolol, Le Spag, Rosette et lasticot. Une partie comme on les aime avec :
- Des coups de n’importe quoi
- Des studs joués à tapis au premier tour, des courchevel gagnés à la high card
- Des comptage de côte à la Damien (heu…vu que tu as brelan, tu joue 27 cartes pour gagner contre la quinte au flop....3 au cube pour gagner puisque tu cherche 3 cartes ????)
- Des imitations de lasticot quand il joue en live par Djolol. En fait, Chris est un clone de Patrick Hernandez quand il joue, il pousse des petits cris stridents à la…Born to be alive
- Le Spag qui décide de bluffer des gars qui callent tout en attaquant à min bet au flop : 21 ??? comment ca 21 ??? bah, j’ai rien mais call, heu moi non plus mais call, et le Chris au bouton : j’aiiiii riiiiien maiiiis m’enfouuu j’suiiiiii uneeee stareeeee, je calllllllle….to be a donk
- Et puis bien sur, Rosette, qui joue un coup par heure et qui perds donc un coup par heure parce qu’il ne comprends rien a rien…mais alors rien de rien (Giorgio a cote c’est Antonius)….
Le pire c’est que même face a ces bras cassés, j’ai perdu…sur des coups, humm, limites truqués. Livrant le poulet qui va bientôt prendre le titre du chattard absolu à lasticot si il continue….Le tout avec ses raisonnements de galinette : 1. Bon, preflop je t’ai callé parce que tu raise tout le temps donc t’es pas crédible 2. Bon ok j’ai rien prefolp mais je peut faire l’horreur si je touche un flop 3. Bon, au flop j’ai rien mais je t’ai callé quand même car je me suis dit que de toute les façon t’aurais continué a attaquer 4. Bon, ok au turn j’ai un tirage quinte min ventrale mais je pense que si je le touche je te défonce ton brelan d’As pourri au flop donc call automatique et 5. à la river ben…je touche mon runner-runner par la ventrale et donc c’est que j’ai bien senti le coup…je pense franchement que j’étais incouchable sur cette main, c’est pas un badbeat, j’ai vraiment maîtrisé tout le coup, d’ailleurs tu l’aurais certainement joué comme ça toi aussiLOL, une bonne soirée entre potes quoi…

A tous ceux qui râlent par ce que le blog n’est pas assez mis à jour, vous avez raison…mais je joue peu donc j’ai peu d’histoires a vous raconter, bien sur je pourrais vous narrer ma folle nuit dans un club de Mah-jong dans les rues louches de HongKong ou comment se la jouer Tony Soprano dans un palace à Budapest mais il y peu de poker la dessous…

En tout cas le prochain post est déjà écrit, et s’intitulera : Thanks God, It’s Friday… ou les aventures semi-pokerienne du dioscure à Prague

11 Comments:

At 17:49, Anonymous Anonyme said...

Bonjour,
J'ai decouvert votre blog grace a l'article sur POKER magazine(Cardplayer France) du mois, ca change vraiment du reste du paysage, ca donne envie de connaitre les personnages recurrents :)
bonne continuation

 
At 21:01, Blogger benjamin"neverdead"lambert said...

comment ca se la raconte !!!! on passe sur card player pffffff y a meme pas le meilleur ils sont vraiment fatigue les mecs de card player lolll

bon ca fais qd meme super plaisir de lire une nouvelle story de low steak poker

 
At 21:08, Anonymous Anonyme said...

c est tout moi ça, toujours à calculer la cote implicite rapportée à la ventrale runner runner

le poulet matheux

 
At 21:08, Anonymous Anonyme said...

c est tout moi ça, toujours à calculer la cote implicite rapportée à la ventrale runner runner

le poulet matheux

 
At 17:10, Blogger loorent said...

ben quoi, il calcule bien la cote le poulet , sur sa runner-runner ventrale. je l'aurais jouée comme ça aussi, pat toi, pat ?! :)

Bon sinon, j'ai bien aimé le gambleur hollow !

loorent, en mode team broke, j'arrive !

 
At 16:03, Anonymous lasticot said...

une partie avec des gamblers fous (sauf rosette lol) c toujours bon :))

lasticot

 
At 03:21, Anonymous Phenigator said...

Le gambleur sans tête! Cela me rapelle bien toute une tribu qui me plairait de revoir ensemble...Ah la savoie!!!

Le style est toujours aussi bon mais quel dommage que vous appliquiez aussi bien la technique de vous faire rares pour devenir précieux et faire monter votre côte!

A+

 
At 14:57, Anonymous Anonyme said...

Le chant du Christophe sur un coup joué comme un abruti valait effectivement le détour....

LeSpaG, en mode J'avais les cotes, avec ce move plein de chaaaarme...

 
At 09:47, Anonymous Anonyme said...

Tu as oublié de mentionner également le très good fold de Djolol au Omaha High-Low sur bet 20 alors que le pot fait 100, avec le tableau suivant Ks Kh Jh 5s....
Son jeu contenant Ah Th.....
Et mon jeu contenant Kc Kd....
On connait la suite.....

LeSpaG, en mode j'aurai pas aimé folder la quinte flush comme ane.

 
At 15:08, Anonymous Anonyme said...

hey


Just saying hello while I read through the posts


hopefully this is just what im looking for looks like i have a lot to read.

 
At 17:43, Anonymous Anonyme said...

Bonjour

It is my first time here. I just wanted to say hi!

 

Enregistrer un commentaire

<< Home